mercredi 26 mars 2014

Nouvelles révélations sur la NSA

Après huit mois de publications sur les activités secrètes de la NSA, on pouvait imaginer que la source Snowden allait se tarir. Il n’en est rien et, en un mois les scoops se sont succédé, accompagnés de plusieurs entretiens vidéos d’Edward Snowden depuis Moscou. Une liste exhaustive des opérations dévoilées peut être tracée.

-    La NSA a développé un dispositif automatisé qui permet d’implanter à grande échelle des malwares qui extraient les données d’un ordinateur et transforme cet ordinateur en station de surveillance audio et vidéo (application captivatedaudience). L’application Turbine peut infecter des millions d’ordinateurs simultanément à partir de trois bases, la Maryland, Misawa au Japon et Menwith hill en Grande-Bretagne.
-          Le GCHQ, partenaire anglais de la NSA, intercepte et conserve les échanges vidéo de 1,8 million d’utilisateurs du service de liaison vidéo de Yahoo. D’après eux, 5 à 11% de ces échanges ont une connotation sexuelle explicite. L’application Opticnerve peut être utilisée pour déconsidérer un adversaire ou le faire chanter.
-          La NSA a réussi à mettre au point une application qui lui permet d’enregistrer cent pour cent des conversations téléphoniques d’un pays, cet ensemble pouvant ensuite être consulté pendant un mois. Mystic garde en mémoire un mois de conversations téléphoniques, chaque journée s’intégrant automatiquement, le tout étant consulté par Retro. Il est probable que le Pakistan ait été la première victime de cette application.
-          La NSA a réussi à infiltrer le réseau interne du fabricant chinois d’appareils de télécoms Huawei et à espionner ses dirigeants. Ce qui est amusant c’est que Washington a dénoncé l’année dernière Huawei comme une entreprise suspecte d’espionnage.

Aucun commentaire: