vendredi 12 décembre 2014

Les documents Snowden en libre accès ?

Lors de son passage à Paris en juin 2014, Glenn Greenwald avait confessé être débordé par l’ampleur de sa tâche, à savoir interpréter les documents dérobés par Snowden, les compléter, les situer dans leur contexte, supprimer les références susceptibles de mettre des personnes en danger et, enfin, les publier. A cet égard, il souhaite mettre en place un système  plus collectif sous forme d’une banque de données.

Le 15 novembre 2014, lors de la conférence « Slow Politics » de la Berliner Gazette, le chercheur Ben Kaden a proposé que les documents Snowden soient confiés à une bibliothèque publique de sorte qu’ils puissent être consultés, indexés (grâce à des outils d’indexation en accès libre) et commentés. Il s’agirait ainsi de sortir d’une politique de diffusion centralisée (autour de quelques grands médias internationaux) et court-termiste, et de troquer la chasse internationale aux scoops contre une approche collective plus pérenne et plus instructive.


A terme les documents de Snowden, de Wikileaks (Julian Assange et consorts) et de Cryptome (John Young) gagnerait d’ailleurs à être réunis, afin de constituer un corpus documentaire de première importance pour les journalistes, les historiens, les géopolitologues… comme, du reste, pour tous les citoyens se sentant tant soit peu concernés par ces révélations inédites dans l’histoire du secret d’Etat. Snowden qui est intervenu à Paris par vidéoconférence le 10 décembre trouverait là de nouveaux relais.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour,
A noter un travail d'indexation a été commencé et mis à jour au fil des libérations de documents : https://nsa-observer.net
Bonne journée :)